Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 septembre 2006

K.K.K. Mais que faisait le CSA ?

Quant à la TV — ou à la radio —  un présentateur ou un participant cite une marque, il est illico rappelé à l'ordre par la CSA.
Alors, comment se fait-il que personne n'ait bronché lorsque notre ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy, a fait une publicité carrément mondiale à un fabricant de nettoyeurs haute pression ?
Parce qu'il s'agit d'une marque utilisée comme nom commun (wikipedia) ? Il aurait pu utiliser le vrai terme, nettoyeur haute pression. Est-ce que les actions de cette marque (dont la première lettre est "K") ont fluctué ?

Il a parlé aussi de régler le sort des sans-papiers au cas par cas. Cas par cas, c'est le nom d'un fabricant de portes et de fenêtres, mais ça ne s'écrit pas comme ça, il y a deux "K" dans ce nom là.


Mais tout cela est bien logique, nettoyer au nettoyeur haute pression et renvoyer tout le tas par les portes et les fenêtres... ça fait penser au K.K.K.

Les commentaires sont fermés.